Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 18:32

GR52 J6 Z Menton bord de mer3Depuis plus de 6 mois, notre projet d'entreprendre une partie de la Grande Traversée des Alpes alimente nos apéros partagés avec l'ami Bubu. GR52 parcoursNous optons pour le GR 52 Variante qui permet de traverser le Mercantour et de rejoindre la Méditerranée à Menton. Il se parcourt en 5 à 6 jours pour une centaine de kms et nous semble sportif mais raisonnable GR52 J1 Préparatifsen bivouaquant et transportant nos 6 journées de repas. Le topo guide en poche, et une dernière mise au point du contenu de nos sacs, et nous voilà au départ de St Dalmas Valdeblore vers 9h dimanche 4 Août au matin.

Saint Dalmas Valdeblore - Le Boréon
D+ 1510 mètres, D- 1170 mètres, 23 kms durée 11h (pauses incluses)GR52 J1 St Dalmas

On amorce directement une grimpette sévère à un bon rythme que je suis incapable d' assumer avec les 11 kgs de mon sac qui me coupe le souffle. Fred et Alain m'allègent de 2 bons kgs. Contrite, je me désole de jouer les boulets et j'essaie de garder la cadence, tandis qu'Aurore Bubu, Alain et Fred prennent le temps d'une photo sur la pointe du vallon de Bramafan. GR52 J1 St Dalmas Vallon Bramefan2Je prends un peu d'avance, croise un Vététiste (faut être malade !) et reprend un peu confiance. Nous faisons une pause dans la montée du col de Veillos, au-dessus du parking d'où partent des familles entières qui gagnent les lacs des Millefonts.GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Alain2
GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn FredOn rejoint le col du Barn, avec déjà la crainte d'avoir épuisé nos 2 litres d'eau respectifs. La pause déjeuner auprès du lac longGR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Alain3 nous permet de nous réapprovisionner, nous ressourcer et entamer nos repas déshydratés. Fred et Alain se baignent dans cette eau fraîche à 2395 m d'altitude. GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn AlainPuis repartons vers le sommet du col à 2452 m, surplombant les lacs GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Lac Groset discutant avec une randonneuse itinérante et un grenoblois légèrement moqueur qui nous interroge sur notre destination. On entre dans le parc du Mercantour GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Vueet descendons à travers la forêt en longeant des torrents GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Torrent Frednaissants jusqu’à la vacherie du collet en se faisant dévorer par les moustiques et taons. Une piste large nous GR52 J1 St Dalmas Lac Col Barn Vue col Saleseemmène au col de Salèse puis une longue descente le long du lit du torrent; les derniers kilomètres sur le goudron nous achèvent…d'autant qu'en arrivant au Boréon, vers 19h le gîte affiche complet, ainsi que les autres hébergements : camping et hôtel -accès en auto oblige...et son propriétaire nous conseille de descendre jusqu’à la vacherie du Boréon.GR52 J1 St Dalmas Z Bivouac Boréon4 GR52 J1 St Dalmas Z Bivouac Boréon2On plante la tente en travers d’un petit sentier, au-dessus des parkings du parc du loup et la douche tant espérée se fera à l'économie avec la gourde. GR52 J1 St Dalmas Z Bivouac BoréonJe suis carrément honteuse des conditions de ce premier bivouac, dont s'accommode heureusement Aurore dont je ne connaissais pas l'adaptabilité.

Etape 2 : Le Boréon – La Madone de Fenestre
D+ 1550 mètres, D- 950 mètres, arrivée vers 18 h

Au matin, l'humeur est joyeuse, nous démarrons vers 8 h, GR52 J2 Boréon départen prévoyant une étape plus courte. Nous réapprovisionnons GR52 J2 Boréon départ tempetenos gourdes au gîte du Boréon, et son propriétaire nous explique GR52 J2 Boréon départ tempete pont cascade2qu'une tempête, lundi, a provoqué la chute de nombreux arbres. Ce seront ainsi plusieurs obstacles à franchir en montant progressivement en forêt. GR52 J2 Trecoulpas baignade2Nous trouvons de nombreux touristes qui montent au joli lac de Trécolpas (2150 m). Nous nous installons pour déjeuner face à sa petite presqu’île GR52 J2 Trecoulpas déjeuneret profitons de ce joli décor pour une petite lessive et séchage, GR52 J2 Trecoulpas lessivetandis que Fred se baigne dans l'eau où fond la neige encore largement présente.GR52 J2 Trecoulpas lac2

On remonte par un sentier bien raide, jusqu’au Pas des Ladres (2448m)GR52 J2 Trécoulpas Pas de ladres Sommet2 GR52 J2 Trécoulpas chamoisen apercevant les chamois dans les bancs de neige. GR52 J2 Trécoulpas Pas de ladres SommetLa descente est moins difficile, et on arrive dans l'après- midi au sanctuaire et au gîte de la Madone de Fenestre,GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre s'assurant cette fois de pouvoir prendre une douche. Le bivouac GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre Bivouac1est ainsi beaucoup GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre Bivouacplus agréable et tandis que nous prenons le temps d'une lessive dans le torrent, et d'un bain pour FredGR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre BaignadeGR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre LessiveAlain sympathise avec les bergers (père et fils) GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre vachersGR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre vachers2de la vacherie où nous achèterons un délicieux fromage accompagné d'une tarte aux myrtilles achetée au gîte.

Etape 3 : Du Mont Colomb au Lac Niré :

Au matin, le départ se fait tranquillement, après un dernier salut aux bergers,GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre vachers1 GR52 J2 Sanctuaire Madone de Fenestre vachers3et badigeonnage de crème solaire, nous montons vers le Pas du Mont Colomb.GR52 J2 Mont Colomb Il fait chaud et nous apprécions d'être sur un versant ombragé . Le sentier est par endroit très accidentéGR52 J3 Mont Colomb et l'arrivée au sommet précédée d'un passage enneigé,GR52 J3 Mont Colomb neige2 GR52 J3 Mont Colomb sommet3particulièrement escarpée.GR52 J3 Mont Colomb sommet2

La descente commence par une désescalade abrupte qui nous rappelle la cheminée du Canigou, GR52 J3 Mont Colomb sommet4 redescentepuis on reprend notre cheminement à travers les pierriers et les éboulis GR52 J3 Mont Colomb sommet9 redescentependant un long moment. C'est fatigant et les portions sur la neige l'occasion de quelques chutes. GR52 J3 Mont Colomb sommet6 redescenteGR52 J3 Mont Colomb neige1Apparaît bientôt le barrage formant le lac de la Fous. gr52 j3 refuge de NiceOn s'offre une longue pause déjeuner au refuge de Nice ,gr52 j3 refuge de Nice chevaux2 gr52 j3 refuge de Nice pouleamusés par les poules et gr52 j3 refuge de Nice déjeunercharmés par ce décor. Ce sera encore une étape courte car après le passage près d'une jolie cascadegr52 j3 refuge de Nice suite cascade2 nous croisons un couple qui nous annonce une prometteuse « Baisse du Basto » particulièrement difficile.gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré2Nous installerons donc finalement notre bivouac après le lac de Niré, gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré bivouacdans un endroit paradisiaque, peuplé de chamois, gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré chamois3où même la toilette à l'eau fraîche du lac ne contrarie personne. gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré chamoisAprès avoir observé les gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré chamois2passages de chamois pendant de longues heures, et la montée des nuages qui nous réserveront une nuitée pluvieuse et venteuse, nous entamons une partie gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré bivouac Jeu-copie-1de cartes mémorable gr52 j3 refuge de Nice suite lac Niré bivouac Jeu-copie-2qui fait oublier la difficulté prévue pour le lendemain.

 

Etape 4 : Baisse de Basto – Vallée des Merveilles- Col de Raus
7h

Au réveil, nous attaquons la fameuse montée enneigée,GR52 J4 Baisse du Basto puis nous aventurons à travers les pierriers et de gros éboulis,GR52 J4 Baisse du Basto1 perdant parfois les traces du GR, s'aidant des mains, fesses et rampant plus ou moins à 4 pattes..On rejoint la Baisse GR52 J4 Baisse du Basto sommet ventédu Basto, soumise à un vent violent au sommet puis on entame une descente toute aussi minérale et bien enneigéeGR52 J4 Baisse du Basto sommet versant suivant pour rejoindre l' immense lac du Basto, GR52 J4 lac du bastoau milieu de nombreux chamois et de quelques gouttes de pluie qui nous font enfiler le poncho.GR52 J4 lac du basto vu de ValmasqueOn reprend la marche pour une courte montée en lacet à la Baisse de Valmasque, et sommes impatients de découvrir sur l'autre versant la fameuse Vallée des Merveilles.Gr52 J4 Vallée des merveilles On trouve enfin les célèbres gravures rupestres, dont la stèle du chef de tribu. GR52 J4 Stèle chef de TribuOn s'avoue tous un peu déçu, et avons du mal à distinguer les dessins dans les marques répertoriées comme monument historique. La surveillance omniprésente de gardes communiquant avec leur talkie-walkies est même un peu irritante.Gr52 J4 Vallée des merveilles gîte

On arrive pour déjeuner au refuge des Merveilles, où un GR52 Bubu cafésguide nous alarme sur les conditions météo prévues sous alerte orange pour l'après midi. Nous sommes toutefois plutôt fringants et le ciel semble nous autoriser à pousser en dehors des limites très réglementées de la vallée des Merveilles pour bivouaquer après la cime du diable. On contourne plusieurs lacs jusqu’au Pas du Diable Gr52 J4 Vallée des merveilles pas du diableet rencontrons des chamois décidément peu farouches. Gr52 J4 Vallée des merveilles pas du diable chamoisAu sommet on tente de deviner l’étendue d’eau bleue qui nous attend…Bubu sent même les embruns marins, ils me laissent prendre la tête du cortège à flanc de crête pour pouvoir trouver un site de bivouac qui puissent nous raccourcir un peu la prochaine étape... Elle prévoit d'être longue et dans des conditions climatiques moins optimales que jusqu'alors. Nous posons nos tentes au col de Raus, GR52 J5 Départ du col de Raus 6h41avec la déception de ne trouver aucun point d'eau. En ligne de mire, le vieux fort en ruine de l'Authion et une vacherie située à plus d'1 heure, GR52 J5 Départ du col de Raus col d'Authionqu'il ne serait pas raisonnable de rejoindre avec notre état de fatigue, la tombée de la nuit et les nuages s'amoncelant. Nous profitons du spectacle, avec un troupeau de mouton rassemblé par un berger et son chien sur l'autre versant et quelques chamois dont nous contrarions visiblement le parcours et qui resteront à proximité de nos tentes, le temps de notre partie de cartes.
 

 

Etape 5 : Col de Raus – Sospel
D+ 680 mètres, D- 2430 mètres
 , 10h

Avant-dernière étape aujourd’hui, mais quelle longue étape !
Puisqu’on sait que la journée sera longue et sans doute tourmentée, Fred anticipe en nous réveillant vers 6 heures. On range la tente rapidement, puis on entame un long parcours de crêtes, où la pluie ne tarde pas à nous surprendre. Il nous emmène tout d’abord à la Pointe des Trois Communes. GR52 J5 Poudrière des 3 communesOn hésite à poursuivre directement sur Sospel par un sentier GR52 J5 Départ du col de Raus sous la pluiequi coupe au plus court, et nous ferait gagner deux bonnes heures de marche par rapport au topo. Mais le manque d'eau (seulement dans les gourdes !) et l'orage grondant de plus en GR52 J5 Vallée Vésubieplus fortement nous incite à faire le détour par le gîte de camp d'argent. Nous y serons bien accueillis avec un bon chocolat chaud pour nous réchauffer de l'atmosphère humide et brumeuse qui nous donne malgré tout un beau spectacle, mais nous prive GR52 J5 Vue sur la mer à Linière, lavandede la vue panoramique sur la mer, que le propriétaire nous situe à flanc de montagne par les baies vitrées, précisant même qu'il y aperçoit les ferries de Nice...(ha ! Ces gens du sud !!)
GR52 J5 Ruines MémorialUn peu séchés, nous reprenons la route et une nouvelle averse nous cueille dès la sortie du gîte.On arrive toutefois à s'émerveiller des bouquets de lavandes sauvages qui jonchent le chemin et de quelques fraises des bois dont on se régale sur le chemin d'un ancien village en ruine commémorant, char à l'appui, les combats violents qui ont eu lieu à la libération de 1945. Le cheminement est ensuite glissant dans les sentiers boueux menant à la Baisse de Ventabren,
GR52 J5 Vue sur la mer à Linièrela Baisse de Déa, où nous déjeunerons et tenterons de sécher un peu. Au sommet de Mangiabo (1821 m) la vue à 360° est sublime. GR52 J5 Vue sur la mer à MangiaboA peine le temps de la savourer et la vraie descente commence,GR52 J5 Vue sur Sospel canon d’abord raide dans les alpages, puis de manière plus régulière dans la forêt. On GR52 J5 Vue sur Sospel canon2tente de deviner le village de Sospel alentours et lorsqu'on l'aperçoit enfin, il semble persister à rester inaccessible et éternellement lointain malgré les encouragements de nos premières cigales.GR52 J6 Sospel3
On arrive enfin à Sospel vers 19h et il faut rapidement poser nos tentes au camping municipal Donato, et accessoirement soigner les ampoules, GR52 J5 Vue sur Sospel soins ampoulespour aller s'approvisionner à l'épicerie de quelques tomates et pêches dont nous rêvions sur le parcours.



Etape 6 : Sospel – Menton
D+ 1015 mètres, D- 1355 mètres, 8h

Au réveil, l'enthousiasme est palpable, nous touchons au but. Une visite rapide du village nous permet de découvrir son vieux pont médiéval et ses façades colorées.GR52 J6 Sospel2 On tâtonne pour retrouver le GR52 en faisant fausse route par la coopérative et chacun y allant de son pronostic de la direction qu'il faut prendre pour le col du Razet, en poursuivant ou non par le PR jaune emprunté par erreur. Nous finissons par rebrousser chemin et ne démarrons finalement de Sospel que vers 9h30 GR52 J6 Sospel départsous une chaleur écrasante et une montée abrupte durant deux bonnes heures qui malgré l’ombre de la forêt, nous fait transpirer à grosses gouttes. Dans ces conditions, la fontaine de l'Albaréa est quasi miraculeuse et nous offre un bonheur total,GR52 J6 Sospel4 fontaine nous éclaboussant et réhydratant avec délice.GR52 J6 source de l'Albaréa
Au col du Razet, on savoure enfin une première vue sur Menton et la mer ! GR52 J6 Vue sur Menton Col de RazetNous déjeunons au pied du Grand Mont (frôlant la frontière italienne) en étalant nos affaires à sécher à l'ancienne bergerie de Colla Bassa. Puis on descend sur Mourga et commence une remontée dans les ruines de l'ancien Castellar sous une chaleur d’enfer maugréant après les auteurs du tracé de ce GR 52 (messieurs Hansotte, Guerkian et Dardennes) qui ont poussé le vice jusqu'au bout nous faisant regrimper au col du berceau (1090 m) offrant certes une vue impressionnante mais qui se mérite !GR52 J6 Vue sur Menton Col du BerceauUne heure d’effort plus tard, plus aucune montagne ne se dresse devant nous. Juste la mer, immensité bleue s’étendant à perte de vue.
Deux heures d’une descente laborieuse, raide, à travers des graviers glissants, sous une chaleur d’enfer, nous emmène aux premiers signes de civilisation : le viaduc de l’autoroute, les riches maisons… les bougainvilliers magnifiques et enfin… Menton, le bord de mer !GR52 J6 Z Menton bord de mer
Bien conscients de notre tenue complètement extravagante parmi les touristes élégants ! le retour à la réalité estivale de la Côte d’Azur est un peu difficile : foule, bruit, agitation… d'autant que pour accèder au camping St Michel, nous empruntons un tunnel, où la pollution nous fait vivement regretter la montagne …GR52 J6 Z Menton bord de mer2Et comble du final de l'étape, un chien surgit d'un portail et se jette sur Fred. Un reflex heureux, permet aux mâchoires canines d'aboutir dans les alvéoles moelleuses du matelas autogonflant, plutôt que dans les cuisses musclées de mon homme, qui fatigue aidante est dans tous ses états. Le camping est top et peu coûteux, il nous permet de passer une bonne soirée autour d'une onctueuse pizza et de nous permettre le lendemain un accès à la plage par des escaliers dont le dénivelé n'a aucune mesure avec les 5 000 mètres de dénivelés positifs cumulés franchis ses 6 jours. GR52 déniveléLa baignade n'est que bonheur mais il faut déjà penser au retour...GR52 J6 Z Menton bord de mer4J'avais misé sur 5 jours de randonnée itinérante et n'avait pas envisagé que le dimanche, le trajet retour sur St Dalmas en Rando bus pourrait s'avérer plus compliqué. Aussi nous prendrons le train dans l'après midi vers 15h en direction de Nice, et trouverons la ligne Azur N°730 qui conduit ce samedi jusqu'au village de St Martin de Vésubie.... pour 1,50 € seulement .Pour rejoindre St Dalmas à 1 dizaine de kms nous misons sur le stop, (où je me montrerais assez efficace), grâce à un charmant couple de randonneur de 86 ans. Notre périple terminé, nous nous félicitons et séparons sur la promesse de partage de nos photos (3 X 500 environs!!) et si la nostalgie du spectacle des montagnes nous étreint, l'envie de retrouver un doux matelas, un repos mérité et des repas dignes de notre gourmandise prend le dessus.
 GR52 J8 Bonette

Notre retour sera parsemé des jolis panoramas du col de la bonette,GR52 J8 Bonette2 GR52 J8 Bonette3du village de Barcelonnette, de retrouvaille familiale au cabanon de l'oncle Dédé à Chabotte (près de Gap) et de baignade dans les eaux du barrage de Serre-ponçon.(toutes les photos à voir en diaporama dans l'album GR 52 Mercantour à droite)

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Bonjour
merci pour ce beau récit plein de bonne humeur !
J'aimerais de mon côté commencer le périple à Larche au dessus de Barcelonnette puis rejoindre le gr52. Avez vous déjà parcouru cette partie plus au Nord? Si oui, est ce difficile? Merci de votre réponse. Cécile
Répondre
B
Non en 2014 nous avons fait bien + haut: Samoens/Landry et cette année avons parcouru Landry/Briançon avec la variante GR55 à travers la Vanoise. Rien n'est difficile avec 1 peu d entrainement et en se fiant bien au Topoguide, les temps de marche sont assez fiables, après tout dépend des conditions météo. Bonne Rando à vous
A
Bonjour et merci
pour votre récit que j'ai pris plaisir a lire nous contons le faire cette année 2015 en septembre .
je voulais savoir si il y a toujours moyen de loger sur ce parcours ?
merci et salutations
Répondre
B
biensûr ! il y a des gîtes tout au long de ce GR. (espacés d'environ 6 h de marche) Nous avions choisi de bivouaquer mais nous sommes arrêtés pratiquement dans tous pour nous ravitailler en eau, prendre un conseil météo, ou même une douche (pour 2 €) ou simplement acheter une part de tarte à la myrtille...pour le coucher en revanche il vaut mieux réserver, si vous souhaiter prendre un repas ou y dormir, car ils sont beaucoup fréquentés par les groupes. Sinon sur le parcours même en plein mois d'Août nous n'avons pas été dérangés par le monde et sans réservation avec nos tentes nous avions de la place dans les campings tant à Sospel qu'à Menton. Je vous souhaite une agréable randonnée, nous aussi continuons l'aventure, et bouclons par étape cette grande traversée des Alpes. Ciao
D
bivouac
Répondre
A
Merci pour les infos j'ai relue votre rando pout nous nous allons la faire en septembre il devrait y avoir moins de monde et espere que les refuges seront encore ouvert
Salutations a vous des randonneurs Alsaciens