Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 18:30

Samedi, l'envie de nous faire une grande balade nous amène à choisir au hasard sur le site tracegps un parcours en boucle proche de chez nous.Auzances Distance : 26 kms, étangs, ruisseau de la noisette, Tour médiéval de Sermur, cela me semble bien convenir, d'autant DSC09779que je connais peu Auzances. Je laisse DSC09775Fred télécharger sur GPS, qu'il maitrise de mieux en mieux, et renonce à toute carte, j ai envie de surprise. Nous arrivons vers 11h en "centre ville " d'Auzances : c'est un petit bourg creusois vieillissant et dépeuplé, tout simplement tranquile. DSC09778On passe devantDSC09777 la chapelle Sainte-Anne, on prend les chemins  qui sentent bons la noisette...puisque c'est le nom du ruisseau que l'on traverse. On arrive au moulin de Secondat et son étang près duquel nous pique-niquons. On DSC09781savourerait bien une petite sieste...mais le chemin nous attend, en sous bois, des blocs granitiques prêt à inspirer des légendes,DSC09784 et puis un beau point d'eau nappé de nénuphars, DSC09786comme ces fameux jardins japonais. On poursuit et découvrons un nouvel DSC09793étang bien plus grand, celui de Beaulon où il doit faire bon pêcher.DSC09798 Un chemin très encaissé et un panneau nous annonce St Rochl'oratoire de St Roch. Un pélerinage se fait ici, fin Août DSC09800.JPGpour honorer le saint, guérisseur et accompagné d'un chien qui se charge de lui ramener le pain qui le nourrit. Une croix, une fontaine et une feuille polycopiée pour expliquer le site. Puis nous arrivons à la tour de Sermur,DSC09801 vestige d'une forteresse féodale détruite lors de la guerre de cent ans. Toute en pierre taillée elle domine à 712 m d'altitude DSC09803.JPGDSC09805-copie-1.JPGle village et offre un beau panorama sur les paysages alentours de la Combraille creusoise au plateau de milles vaches jusqu'aux monts d'Auvergne : on distingue nettement la silouhette du Puy de Dôme, les éoliennes de Chambonchard, DSC09802.JPGAuzances qui est bien éloignée, il est quand même 16h...Mais nous prenons le temps fred.jpgde déguster un cappucino, de lire les indications historiques : toujours la feuille photocopiéeFlo agrafée à l'arbre. Avant que ne soit construite cette tour carrée au XIème siècle naissait ici un oppidum, puis un castrum. Cassini en 1740 vient y faire des repérages cartographiques, puis en 1797, l'astronome Delambre  s'en sert de base pour établir le système métrique et mesurer l'arc méridien Dunkerque-Barcelonne. Toutes ces précisions me font penser à ma "copine" blogueuse H2o, "exilée (?) en Combraille, et voilà qu'en descendant dans les ruelles de Sermur, nous la croisons. C'est elle qui m apostrophe, et je trouve cela tellement incroyable de se trouver là Rencontre(et dire que 10 minutes plus tôt nous aurions pu partager le café que nous remettons toujours à plus tard) que je n'ai pas la présence d'esprit de prendre une photo de nous 2. Mais cette affiche là tombe à pic, non ?. Au retour sur Auzances, DSC09815nous passons près d'un élevage de volaille avec cette sculpture amusante récup d'un pédalier. Des DSC09818.JPGcochonnes en liberté et encore des étangs et ruisseaux dont le Cher, nous sommes proches de sa source à Mérinchal.DSC09819.JPG Le bourg d'Auzances a 18h30 est déjà endormi et les cafés fermés, c'est la fin des vacances, de l'été et des beaux jours, Place à la rentrée et à l'automne et sa nostalgie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Coucou Bougeotte ! eh oui, c'est assez incroyable de se retrouver aux pieds de Sermur.
Un château reconstruit par Louis II de Bourbon et non par Louis II d'Auvergne après la guerre de cent-ans (la pancarte explicative doit hérisser le poil de certains bourbonnais...). Louis II de
Bourbon, cher aux Montluçonnais, avait également fait reconstruire le château d'Auzances complétement rasé au 20e siècle.
J'aurais bien voulu aller jusqu'à l'oratoire de Saint-Roch mais c'était un peu pénible pour moi. Saint-Roch était protecteur de la peste, il est représenté avec son bubon sur la cuisse en
principe.
J'aimerai bien parcourir mes Combrailles à pieds mais je me contente des ballades en voiture et des livres qui racontent son histoire.
Bises et peut-être à bientôt pour le café !
Répondre